Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

La poésie pour vivre plus

Poesie-copie-1.jpgLa poésie est un emploi du langage différent de l’entreprise prosaïque ou discursive. Alors que le prosateur ou l’orateur cherche la correspondance directe la meilleure qui soit entre le mot et l’idée, le poète, lui, tente de trouver dans chaque recoin de la langue de nouvelles voies d’expression. Il force les mots pour signifier ce qu’il voit, ce qu’il sent, ce qu’il ressent. Cet effort passe par des associations de mots inhabituelles, par des édifices métaphoriques ou des constructions allégoriques, par des rythmes hors du commun. Le poète rompt les habitudes de langage et se distingue des styles conventionnels. Et même si la poésie est un genre littéraire, ce qui suppose que l’on y trouve des règles d’usage, il y a toujours dans le poème une part que l’on n’attend pas, une surprise qui n’est ni un piège, ni un coup de théâtre, mais la réalisation d’une création offerte à notre interprétation. On est surpris par ce que l’on ne connaît pas. La poésie, en introduisant de la nouveauté, ne se borne pas  à livrer des agencements, et ainsi elle déroute. Il faut la lire, puis la relire, s’emporter d’abord contre l’hermétisme que laisse une première lecture, la délaisser ensuite pour souffler, et puis finalement y revenir, les lèvres et la voix prêtes à conquérir ces rimes si pudiques. La poésie est comme une digue qui se surmonte avec beaucoup d’élan. Un esprit statique n’y parvient pas. Il faut du mouvement pour s’approprier le vers. La poésie n’est pas un texte ordinaire qu’un œil distrait peut pénétrer. Elle se mérite et c’est pour cela qu’elle récompense. Quel bonheur en effet que de traverser sonnets, ballades, odes, que de se laisser bercer par quelques allitérations ou assonances, que d’accompagner le poète dans des détours élégiaques ou alors, avec lui, célébrer une vision du monde. Parce que la poésie explore la vie de façon singulière, elle est une ouverture pour vivre plus.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pr S. Feye 22/11/2013 21:58

Poésie vient du grec "poiein". C'est le mystère de la création qui a bien lieu par la parole, et en 7 jours. Cette notion était connues des vrais "médecins de l'âme, de l'esprit et du corps.
Cfr.


DEFENSEURS DU PARACELSISME

DORN - DUCLO - DUVAL






traduction française de trois traités apologétiques rédigés en latin, dont les auteurs sont contemporains (décédés à la fin du XVI° siècle) :

- L’Avertissement à Eraste de Gérard Dorn ;

- L’Apologie de l’argyropée et de la chrysopée contre Thomas Eraste de Gaston Duclo ;

- La Vérité et l’ancienneté de l’art chimique de Robert Duval.

Sous leurs formes pourtant très diverses (polémique, juridique, érudite), les trois ouvrages se complètent admirablement et révèlent, de plus, de véritables philosophes.

Les lecteurs, tant les avertis que les néophytes, se verront préciser les notions fondamentales de l’éternelle science sacerdotale, de la sainte alchimie jusqu’à la transmutation métallique, en
passant par les grands poètes et les prophètes de tous les temps.


EN PRATIQUE :

TOME 14 de la collection BEYA
VOLUME : 249 pages
FORMAT : 163 mm x 230 mm
COUVERTURE : cartonnée cousue
ICONOGRAPHIE: illustrations en noir et blanc : 4
ISBN : 978-2-9600575-9-1
PRIX : 29,00 € TVA incluse

DATE DE PARUTION : septembre 2013

www.beyaeditions.com
info@beyaeditions.com

LA CHARTREUSE 30/12/2011 14:19

"Parce que la poésie explore la vie de façon singulière, elle est une ouverture pour vivre plus." écrit l'auteur. Pour moi, c'est aussi aller par chemins de traverse, en sentiers buissonniers avec
le regard curieux de l'enfant qui s'interroge et découvre...
Je partage sur FB