Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

L'apparence se donne mais ne dis pas ce qui est

 

Apparence.jpgL'apparence est une partie du monde telle qu'elle se livre à nos sens récepteurs. Pour autant, ce qui nous est donné est-il réel, ou correspond-il à tout le moins à la réalité ? Je pourrais très bien être fou et ainsi voir un loup près d'un bosquet, alors que d'autres n'y verraient qu'un chat hurlant. Ce qui est apparent n'est donc pas forcément vrai. Il faut procéder alors à un travail destiné à s'assurer de la conformité d'une apparence avec le réel. Mais cet effort ne peut-il ne pas être qu'une apparence de plus, compte tenu qu'il sera fourni par quelqu'un à qui le monde, comme tout à chacun, lui est apparent ? L'apparence serait ainsi à la fois une porte d'entrée et de sortie quant à interpréter le réel. Peut-on malgré tout dépasser ce que Nietzsche présentait comme un nouvel infini au sujet de la représentation ? Avant lui, Kant tenta une réponse en distinguant l'apparence du phénomène, lequel serait véritable en se donnant tel qu'il est, en dehors de toute interprétation. Pour le philosophe de Königsberg, le phénomène serait une apparence vraie, alors que l'apparence est trompeuse. Sauf que qu'est-ce qui fait qu'une apparence soit plus vraie qu'une autre dès lors qu'elle est irrémédiablement une réception par la sensibilité humaine ? Faut-il d'ailleurs séparer l'être du paraître ? Ne peut-on pas dire que ce qui est l'est du fait qu'il apparaît ? Sartre répondait : « L'apparence ne cache pas l'essence, elle la révèle : elle est l'essence » (L'être et le néant – Sartre).

On peut aussi considérer qu'il n'y a rien d'autre que l'apparence, et alors elle serait tout, elle serait « apparence pure et universelle » comme le propose Marcel Conche, car en qualité de tout, rien derrière elle ne se cache, et elle n'exclut ni rien ni personne. L'apparence justifie alors le relativisme, car si l'apparence est donné à tout le monde, chacun en fait ce qu'il veut ou ce qu'il peut.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sycier 18/02/2011 09:04


Oui, pour certaines choses que tout le monde semble voir de la même façon, il peut y avoir des perceptions autres, par exemple quand je regarde la lune, j'y vois 2 yeux et une bouche et je continue
d'y voir ça alors que les gens ne semblent pas voir ce que je vois mais peut-être aussi est-ce dû à un défaut de mes yeux mais il m'arrive aussi de voir les arbres bleus , là où tout le monde
semble les voir verts peut-être est-ce dû à mon côté poète et peintre , je ne sais.
ET ne parlons pas de la perception des "choses" du monde dit invisible, des réalités de l'au-delà de ce monde, imaginez un monde parallèle au nôtre, non il n'est même pas parallèle puisque notre
monde est inclus dans cet au-delà, qui est dans un degré de perfection que l'on ne peut concevoir sur Terre limités que nous sommes (pour l'instant)par nos sens limités , imaginez qu'un jour
(bientôt je crois)tous nos sens que l'on connaît sur terre soit démultipliés à l'infini, imaginez un corps comme le nôtre capable de se rendre visible ou invisible à notre regard de chair, capable
d'être à plusieurs endroits en même temps, une perfection absolue, un corps fait de la même matière que nous, mais indestructible que ni le feu etc ... ne peuvent détruire. Un corps fait de matière
et de Lumière pure .Voilà ce vers quoi nous allons dans un futur pas si lointain que ça et cela ne se fera pas par l'action de l'homme . Bientôt le voile léger qui empêche de voir et de connaître
toutes ces choses merveilleuses sera soulevé....