Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

La complainte d'une défunte

Emmène-moi

Où je ne suis plus absente,

Là, où chaque seconde assassine la précédente,

Sans émoi.

Accorde-moi ce voyage au passé,

C’est promis, je laisse l’avenir aux braves

Ils ont une vie pour passer,

Je ne leur ferai pas entrave.

Je rêve seulement de présent,

D’instant, de moment,

Triste ou pas,

Je veux fuir mon trépas.

Ô temps,

Tu me manques tant

Depuis que la fin m’a pris,

L’éternité, sais-tu, n’est pas une vie.

Le Ciel me lasse,

Son indifférence est comme la glace

Où mon reflet s’efface,

Au néant laissant place.

Là-haut les promesses

Sont autant de feuilles mortes,

Elles n’ont pas la caresse

D’un ange qui réconforte.

La terre sans fortune

Est l’unique demeure

Pour ceux qui croisent la lune,

Pour ceux qui croient je meurs,

La prière divertit le vivant,

Ou alors le bruit bienveillant

Remplit le silence

D’une âme en souffrance.

Emmène-moi

Toi qui passais par là,

Je brûlerai volontiers mon suaire

Odorant le conifère.

Ta rêverie sera mon voyage,

Mon épitaphe pour seul bagage,

Que ta pensée soit mon lieu

J’y reposerai bien mieux.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article