Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Partir n'est pas voyager

Rien ne sert de courir, il faut s'arrêter à point à qui veut apprécier la diversité du monde. La nature est secrète, sa richesse est dans les détails. Il faut du temps pour qu’elle se donne à celui qui sait l'observer, comme s’il s’agissait de la séduire. La fleur est plus belle encore lorsqu’on la découvre différente à chaque coup d’œil. Faites-lui face pour la regarder, puis de côté légèrement, puis encore en avançant d’un pas vers elle, chaque point de vue vous verrez lui offre une robe singulière. La distance n’est pas nécessaire pour voir autre chose. Que de richesses pourtant ignorées à vouloir trop parcourir, toujours plus vite, toujours plus loin. Voyager est aujourd'hui affaire de performance, moins de découverte. Les frontières se dissipant avec la technique, le monde a rapetissé. On le penserait plus à notre portée, prêt à être ramassé, et pourtant il s'éloigne au fur et mesure des kilomètres épuisés. Les paysages ne sont plus que des décors, le voyageur n'a que faire de leur spectacle. Ce qui l'intéresse, c'est de dire qu'il y est allé et que bientôt il ira ailleurs. Il faut consommer du kilomètre comme du carburant. Les lieux visités sont des prétextes, des produits de consommation, des paysages figés dans des catalogues en papier glacé. Désormais, nous ne voyageons plus, nous partons, et les souvenirs s'appauvrissent.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article