Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Mon identité appartient plus aux autres qu'à moi-même

Qui-suis-je.jpgJe suis un homme comme les autres et pourtant personne ne m’est identique. C’est justement parce que je suis une personne que je suis différent de quiconque. Je suis une personne qui ne ressemble à personne, et personne d’autre que moi ne peut se déclarer comme étant moi. Cette exclusivité concerne chacun d’entre nous. Il n’y a guère de chose si générale que celle-là, si floue également. Car  qui suis-je vraiment ? Peut-être pourrais-je le savoir en le demandant à quelqu’un d’autre que moi. Ne faut-il pas d’ailleurs de la distance pour connaître ce qui est ? Seulement, cet autre que moi m’en dira à mon propos selon ce qui me caractérise, soit à partir de qualités et de défauts qui sont ses représentations à mon sujet, c’est-à-dire que c’est lui, cet autre que moi donc, qui me représente et me définit en conséquence. Certes, il le fait selon ce que je fais. Mais même avec la plus stricte et haute impartialité, cette représentation m’échappe, mon identité n’est pas dans mes mains. J’en suis le participant essentiel, mais je ne la possède pas. C’est ainsi qu’il est si difficile de dire qui je suis car il y a autant d’identités que d’avis extérieurs. Mon identité appartient plus aux autres qu’à moi-même.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article