Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Le vide nécessaire à tout, y compris Dieu, pour exister

Vide.jpgQu’est-ce que le vide ? Un non-être ? Un  non-avenu ? Une chose est sûre : on ne peut pas dire que le vide soit rien car il existe. Il existe d’autant plus qu’il est la condition du mouvement ; sans vide, le déplacement et le développement sont interdits. Pas besoin d’être un adepte forcené d’une philosophie matérialiste, laquelle fait du vide, de l’atome et du mouvement les points cardinaux d’une vision ontologique, pour penser de la sorte. Il faut donc du vide pour tout, et peut-être même pour Dieu si l’on y croit. On peut en effet difficilement imaginer un être tout-puissant se trouvant dans l’incapacité de se déplacer et cela même s’il a décidé de rester statique. Mais pour se mouvoir, nous l’avons dit, le vide est nécessaire. Ainsi, le vide, qu’il soit ou ne soit pas, avenu ou non-avenu, est dans tous les cas la condition essentielle pour toute vie, y compris celle de Dieu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Franco José 26/07/2011 23:56


Je ne conçoîs pas la mort comme l´envers de la vie mais plutôt comme l´absence de vie. La mort ne signifirait rien en soit mais seulement la non existance de vie. Par contre j´accepte le concept
materiel de la mort dans la poesie par exemple quand Éluard écrit "mais la mort entre em moi comme dans un moulin" a propos de la disparition de Nusch la femme de sa vie semble-t-il...


Elisa 26/07/2011 12:31


Et oui, cette mystérieuse Dame Nature qui nous fait exister à seule condition que nous soyons l'envers d'une négation de la matière... Pas de Tout sans Rien, pas de mouvement sans Vide, pas de vie,
sans Mort... La vie est un incessant jeu des contraires !

Elisa, http://ressourcesphilosophiques.wordpress.com


Franco José 26/07/2011 09:55


Il est bien vrai que l´absence de matiére (que nous pouvons appeller de vide physique)est bien la grande majorité de l´espace (celui-ci étant la totalité du milieu qui est compris par chacun de
nous). Il possibilite le mouvement des particules qui mantiennent les corps tel que nous les voyons et mêmme la transformation de ses corps en d´autres par la combinaison des particules em d´autres
structures. La decouverte dúne particule (Bosão en portugais)qui est anticippée au CERN (je crois son iddentifucarion est mêmme une des prioritées de cette estructure scientifique siégé à
Genève)décrite comme la particule de dieu (ont vois que l´èglise à appris avec ses erreurs et cherche aujourd´hui à s´approprier des devellopmentes scientifiques en temps utile) pose un probléme
interessant car cette particule est conçue comme d´existance trés efemére mais serait responsable par le mantient des strutures materielles, en d´autres termes cette particule maintient les
molecules et les atomes liés de façon à constituer la matiére que nous persevons...Quant à l´absence de vide elle parait être une tendance dans les trous noirs, là ou par contre notre monde paraît
communiquer avec d´autres mondes (concept des multiuniverses en progress). Le vide me paraît ainsi seulemment l´absence de matiere et je ne vois pas l´ utilitée philosofique...À moins que...