Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Le racisme est une erreur transformée en bêtise

Racisme.jpgComment différencier l’espèce de la race ? La première s’inscrit dans une ou plusieurs races, ou encore la seconde se situe au sein d’une espèce. La race est aussi limitée à son espèce d’appartenance sur le plan de la fécondité. Deux représentants de race différente mais d’une même espèce peuvent s’accoupler et donner naissance à un être fécond. Cette fécondité par contre sera nulle s’ils sont d’espèce distincte. La race se définit également selon des critères biologiques. Sont de même race les vivants biologiquement similaires. Est-ce à dire que les traits physiques participent de cette distinction biologique ? Si tel était le cas, l’homme serait concerné par l’altérité raciale. Qu’il y ait des contrastes physiques entre un occidental et un pygmée, cela est une évidence. Mais il ne s’agit là que d’apparence. La biologie a confirmé depuis plusieurs années l’unité de l’espèce humaine d’un point de vue génétique. Il est donc incohérent que de parler de race à propos de l’humain. Il s’agit là d’une ineptie qui devient une faute morale dès lors que l’on associe à des caractéristiques physiologiques des valeurs. C’est ce qu’on appelle le racisme, soit une erreur qui devient une bêtise, ou un état inculte qui devient barbarie lorsqu’il se transforme en acte.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article