Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Le paradoxe pour se préserver de la sottise et de l'abrutissement

Paradoxe-philosophie-initiation.jpgLe paradoxe est comme une résistance. Il se refuse à suivre ce qui s'établit logiquement. Le paradoxe est comme une flèche lancée touchant un raisonnement. Tout semblait pourtant clair, voire même évident, la déduction poursuivait son chemin sans encombre, jusqu'à ce qu'elle tombe dans une impasse. Plus moyen d'avancer. La paradoxe est là devant, face à la logique, l'empêchant de continuer. La contradiction alors s'installe, fait son nid pour ne plus être délogée. Le paradoxe fait aussi plus que stopper une pensée, il tente de la réfuter. Le paradoxe porte un coup d'arrêt et oblige à retourner en arrière. Mais c'est peut-être dans ce retour que se trouve la solution pour le dépasser. Ne s'agit-il pas de la pensée qui, cheminant, s'est perdue, à emprunter une mauvaise direction et finît par tomber sur le paradoxe ? Ou alors le chemin est à sens unique et le paradoxe est définitivement la ligne d'arrivée ? Difficile de choisir entre l'une et l'autre de ces deux hypothèses sans s'engager dans une pensée. Il faut aboutir au paradoxe pour déterminer si il est ou non définitif. Comme un paradoxe de plus...

Il y a aussi ceux qui font usage du paradoxe pour contester ce que la majorité admet. Le paradoxe dans ce cas n'est pas en soi, mais conditionné à une posture intellectuelle. C'est une forme de contestation, une façon de dire que derrière un sens commun, un autre se cache, plus vrai que celui communément admis. Ceci ne veut pas dire que le paradoxe mène systématiquement à la lucidité. Mais cette posture, comme le paradoxe en travers de la logique, forcent tous deux à ne pas se contenter de ce qui est, car en plus de la preuve et de la bienséance, s'y trouvent également la sottise et l'abrutissement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article