Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Le mystère pour nommer malgré tout ce que l'homme ne peut pas connaître

Indicible-mystere.jpgL’indicible est ce qui ne peut être dit, ce dont le discours ne peut se saisir. Il n’empêche que l’homme s’essaie à le décrire, mais les mots n’y suffisent pas. On dire d’une chose ce qu’elle est, mais cet étant est fonction d’un vocabulaire particulier, pour un mode de pensée donné. La chose n’est-elle pas en effet plus que ce dont on peut en dire ? N’y-a-t’il pas une différence entre une définition et ce qui est  en-soi ? En outre, on ne peut pas affirmer que le réel soit avec l’homme. Sans lui, il existait déjà, et après lui, fort à parier qu’il sera encore. La conscience humaine est ainsi arrivée en cours de route et a objectivé le monde une fois qu’elle se fût suffisamment développée pour cela. Elle a fait du réel un objet de connaissance, mais cet objet est à sa mesure, alors que l’univers est plus que cela. On connaît ainsi à travers les discours, mais il y a plus que des mots dans une chose, c’est à dire peut-être l’essentiel qui est la chose elle-même. Faut-il pour autant se dispenser d’en parler ? Bien-sûr que non, car nous ne dirions plus rien, et dans ce qui est dit, notamment avec la science, il y a de la vérité. Mais celle-ci n’est qu’une partie de ce que l’homme ne peut pas connaître dans sa totalité, et que nous appellerons malgré tout mystère.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article