Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Le désir pour créer

Desir-creer.jpgLe désir pour créer Le désir revêt l’objet d’atours merveilleux. Sans désir, l’objet est nu, froid, indifférent, étranger. Heureusement que le désir est là, sinon nous ne serions guère plus que de la matière dans la matière. Certes, on la pense cette matière et cela sans avoir besoin de la désirer, mais une pensée sans désir est aussi froide que la roche. Une pensée sans désir est également stérile. La création naît de l’union du corps et de l’esprit, laissant de côté tout antagonisme ou conflit supposé entre les deux. La création s’inscrit dans la relation étroite entre le sensible et l’intelligible, ces deux parties du monde que l’on oppose si souvent alors que leur rencontre peut être si bénéfique. Ce qu’il peut y avoir de nouveau prend son origine dans une représentation de l’esprit, mais cette représentation ne tombe pas du ciel. Elle est dans un corps, ce qui veut dire que les sens participent aussi d’une mise en scène créative. Regardons le théâtre par exemple : le verbe n’est pas tout, le geste l’accompagne comme il peut le dépasser. Le geste, le corps, est capable de tenir le premier rôle. Si nous n’étions que de la matière dans la matière, il n’y aurait que des aménagements. Nous ne serions pas des créateurs, uniquement des transformateurs. De la transformation à la création, il y a un monde, un seul, le nôtre, où siège le désir. Sans désir, rien ne se crée, tout est secret. Parce que la meilleure façon de connaître une chose est de l’amener au monde.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

COCO.CONSEILS 14/08/2014 11:20

BEAUTIFUL <3
Jean-François j'ai adoré !!! L'impression d'être sous le charme touchée par la baguette magique de Ton eEnchantement ...
de ton Talent

clovis simard 29/10/2012 21:27

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.8 - THÉORÈME du DÉSIR. - Penses à moi ?