Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Le courage pour se fuir

Le courage est une démonstration contre la peur alors qu'il n'est rien sans elle. Un homme courageux n'élimine pas sa peur, il la dépasse. Le courage est affaire de distance. Le danger n'y peut rien, il n'est pas dans la course, son importance ne figure en rien la bravoure. L'acte courageux n'est pas de vaincre une chose périlleuse, mais d'aller à sa rencontre avec la peur pour compagnon de route. Que de courage sans succès, sans éclat, sans bruit. Le courage ainsi ne se mesure pas à l'échelle des risques encourus ; le quotidien suffit à son prestige. Les peurs sociales ne font pas les héros, et pourtant que de courage bien souvent pour s'apprêter en société. Descartes disait du bon sens qu'il est la chose la mieux partagée du monde. Le courage l'est certainement tout autant, sauf que la discrétion l'étouffe. Se montrer courageux oblige à dévoiler la crainte qui supporte le courage ainsi exprimé. Et il est des peurs dont on défend le secret lorsque celles-ci sont l'expression d'une intimité qui dérange. Dans tel cas, le courage qui s'ignore consiste plus à se fuir que prendre de vitesse la peur qui le cultive.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article