Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

La pudeur gardienne de l'amour

La pudeur est une distance nécessaire entre les corps pour que l'amour puisse respirer. Même si elle ne se mesure pas, il en faut malgré tout une certaine dose pour que deux amants ne se perdent pas dans une relation exclusivement physique sans avenir. On le sait, le temps dévore bien plus rapidement la passion que le sentiment. Les corps exultent dans les premiers instants, puis bientôt soupirent d'aise, déjà satisfaits, repus. Sans pudeur, un corps est lu trop vite. Ses secrets tombent un à un, comme autant de feuilles en l'espace d'un automne. Il n'est plus qu'un livre ouvert où le mystère n'a plus sa place, alors qu'il faut à l'amour de l'énigme pour que l'histoire préserve sa fin. La pudeur est gardienne de l'intimité de chacun des amants en dessinant les contours d'une autre intimité dans laquelle les corps peuvent s'exprimer sans que l'amour ne s'épuise.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article