Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

La poésie hors du sens commun

La poésie a le pouvoir de désarmer son lecteur attentif. Elle ne convainc pas, ni ne juge ; elle déshabille. L'opinion s'efface devant le vers, les certitudes s'épuisent dans les. rimes. La poésie entraîne l'abandon de soi. Elle est une tempête intérieure emportant sur son passage le sens commun. Elle nous emmène vers des rivages où rien ne s'explique, où s'entend ce qui ne s'écoute pas. Le poète est le capitaine d'un navire voué au naufrage. A son bord, secoué par les vagues, enfoncé par chaque lame, le lecteur s'éloigne toujours un peu plus de ce qu'il croit. Ce n'est pourtant pas une terre inconnue qui l'attend. Après tout, la poésie ne change rien à la nécessité d'un coucher de soleil. Elle ne peut non plus détourner la lune de son reflet sur une eau calme. La rêverie poétique est ainsi pétrie de réalité. Mais elle nous donne à voir autrement, sans transformer ce qui est mais notre manière de recevoir les choses. S'agissant de la lune et de cette eau calme qui l'accueille, le poète fait du reflet une noce témoignant du plus bel amour. La poésie donne un visage au monde et le poète en dessine les traits.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article