Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Justice contre vengeance

Vengeance-justice.jpgAucune vengeance ne saurait être juste. Se venger n’est pas juger, mais répondre à une souffrance par la souffrance. La vengeance crée ainsi un cycle de violence inscrit dans une intersubjectivité qui maintient les parties concernées dans un rapport de force et non de droit. Avec la force, on n’arrête pas le mal, on le perpétue. On contraint celui qui, forcé, devient le plus faible, lequel ne reconnaît pas comme légitime la supériorité dont il est victime. Il n’y pas d’acquiescement mais du renoncement dans cette attitude car c’est la peur qui la motive. Cette position forcée n’est que passionnelle. La force use de la passion, la justice elle de raison. Voilà la différence essentielle et fondamentale entre vengeance et justice. Seul ce qui est juste peut aussi mettre un terme à un conflit. La vengeance n’a pas cette puissance car elle ne cherche pas à réparer. Elle est une mauvaise réponse à l’émotion. La vengeance ne répare rien ; elle déséquilibre un peu plus une relation. Voilà pourquoi il faut un tiers, le juge, qui applique le droit, et non la force. Le juge ne se venge pas car il n’est pas personnellement concerné par l’objet de son jugement. Il faut ainsi de la distance pour rendre la justice, alors que la vengeance est affaire de proximité.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V 29/06/2015 23:38

La loi du Talion est la forme la plus basique de la justice. Elle peut être brutale, destructive, pas la meilleure forme de justice. Mais on ne peut pas nier qu'elle soit juste.

V 29/06/2015 23:36

Mouais... Pas d'accord.
La justice n'a rien à voir avec l'état sentimental du juge. C'est factuel. Peu importe les acteurs ce qui compte c'est la punition elle même. Et un juge cherchant à se venger peut très bien être juste tant qu'il ne commet pas d'excès dans son jugement. La vengeance est d'ailleurs née d'une volonté de corriger une injustice.