Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

L'intelligence est un leurre

Quiconque affirme ostensiblement son intelligence fait preuve d'une grande bêtise en condamnant avec son attitude manifeste, la qualité qu'il revendique. La forme importe autant que le fond à propos de l'intelligence, et la discrétion est de mise la concernant. Non pas qu’il soit question ici de modestie. L'intelligence n'a rien à voir avec la moindre valeur morale. Après tout, le plus grand des salauds peut être également le plus intelligent des êtres...C’est plutôt que l'intelligence a conscience d'elle-même tout en se refusant. On se sait intelligent sans y croire, d’où l’absence de procédé démonstratif. A l’inverse, toute croyance transportant avec elle le doute qui un jour peut la supplanter, un appui externe est nécessaire pour la consolider. C’est ainsi que la reconnaissance valide les croyances, et non les savoirs. Celui se prétendant intelligent cherche à être reconnu comme tel. L’enjeu pour lui n’est pas de se savoir intelligent, mais que les autres le sachent. Celui qui se croit intelligent cherche un reflet de son intelligence chez autrui pour se persuader de l’être. Celui qui se sait intelligent, lui, n’a besoin de personne puisque rien n’est en jeu en dehors de lui-même, y compris son intelligence à laquelle il ne croit pas. L’intelligence, c’est de penser qu’elle n’existe pas. Tout au plus se sent-on un peu moins bête en pensant que rien ne remplace cette absence de bêtise. L’intelligence est un leurre pour celui qui sait être intelligent.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article