Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

L'imagination pour repousser les limites du monde

Imagination-et-monde.jpgL’imagination autorise l’esprit à aller plus loin que ne le permettent la raison et les sens. Imaginer n’est pas que la production d’images pour tenir lieu de refuge. S’imaginant à partir de ce qui est, ce qui pourrait être, est une force créatrice, soufflant sur le réel. Mais ce souffle serait d’autant plus fort en créant, donc en imaginant, à partir de rien. Il ne s’agirait pas de prolonger le réel, ni de le transformer, mais de créer du réel, d’anéantir le néant pour faire de l’existant totalement neuf. Est-ce donc possible qu’à partir de rien l’on puisse imaginer quelque chose ? Dans toute chose imaginée, n’y-a-t-il pas, aussi minime soit-telle, une part du réel dont l’esprit se saisit pour la manipuler avec l’imagination ? La réponse est peut-être dans le sujet lui-même, c’est-à-dire celui qui imagine. Rien ne le sépare absolument de ce qu’il fût, et donc il emporte toujours avec lui ce qu’il connût, ce qu’il vécût, ce qu’il aima et détesta, ce qu’il le ravît et le révulsa.  L’imagination ne peut se soustraire à l’histoire, même si elle n’est pas la mémoire. L’imagination n’en est pas moins une autre voie que celle empruntée par la raison, la foi, l’opinion, quant à donner du sens. Pas plus que les autres elle n’échappe au monde, mais seule elle vise à en repousser les limites, en le constituant avec des images constructives plus qu’en l’ignorant avec des chimères.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article