Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Hurler dans le silence, comme un cri poussé par le néant

Silence-neant.jpgLe silence n’est pas l’absence de bruit parce qu’il a un sens. Le bruit lui ne signifie rien. C’est cela notamment qui vaut à la musique de ne pas être bruyante, même si elle peut être assourdissante parfois, lorsque les notes sonnent avec trop d’intensité. Le silence donc est affaire de communication, que celle-ci soit entendue ou pas. Il est des silences volontaires, espaçant les mots pour leur donner encore plus de sens. Un mot trouve ainsi une puissance dans le silence qui le suit. Voilà qui est mystérieuse que cette force engendrée par ce qui met un terme à ce qui se trouve renforcé. Mais passons ce mystère sous silence et admettons que le mot s’élève silencieusement au-delà de ce qu’aurait été son habitat si un bavardage incessant l’eût emprisonné… Le silence cependant n’est pas que le mariage habille des mots pour celui qui sait en user. Le silence appartient aussi aux maux quand toute communication est interdite. Ce silence là est un désert dépourvu de signe. Aucun mot n’y pénètre, alors que le bruit peut s’y installer. On peut hurler dans le silence, mais alors ce serait un hurlement sans fin, comme un cri poussé par le néant.  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monique 27/08/2012 20:27

La souffrance est une chose sur laquelle nous n'avons pas de prise. Mon père me disait, il faut prendre ton mal en patience.