Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Exemplarité et originalité pour faire d'une création, une oeuvre d'art

Oeuvre-art-philosophie.jpgLes penseurs antiques n'ont pas fait de l'art un thème majeur de leurs réflexions. Certains le considéraient comme une imitation de la nature, forcément imparfaite car l'artiste, en tant qu'être humain, n'est pas capable de saisir le réel sans passion, sans y mettre de soi. Les philosophes de l'Antiquité estimaient pour la plupart que l'art est avant tout illusoire, qu'il ne répond pas à leurs exigences quant à rechercher la vérité. Ils trouvaient l'art également trop passionnel pour s'inscrire dans une quête vers la sagesse. Les Modernes aussi ne seront pas moins critiques vis à vis de la démarche artistique, comme Pascal qui décèle chez l'artiste une ambition vaniteuse : « Quelle vanité que la peinture qui attire l'admiration par la ressemblance de choses dont on n'admire point les originaux. » Même s'il ne constitue pas un matériau malléable pour la pensée, l'art n'en laisse pas moins indifférent. C'est qu'il est difficile à saisir, à définir ; l'art présente un côté mystérieux parce qu'il renvoie au beau, concept indéterminable sur un plan objectif. Qu'est-ce qu'en effet que le beau ? De nombreux philosophes, tout aussi illustres les uns que les autres, ont donné chacun leur définition, aussi différente l'une que l'autre. Le beau est esthétique, il en appelle au goût, soit ce qui est discutable mais non disputable. Le goût est une affaire humaine qui échappe à toute transcendance. Tout au plus y-a-t-il des convergences en direction d'une œuvre créant un sentiment partagé, mais rien d'universel. Concernant l'art, c'est peut-être moins le résultat qu'il convient de commenter que la démarche. N'est pas artistique une copie. Certes il faut de l'habileté et un savoir-faire pour imiter, mais cela n'est pas suffisant à l'art. Une œuvre artistique est originale, ce que n'est pas une imitation. Une œuvre d'art est aussi une exception, quelque chose de singulier, d'unique, même si l'artiste emprunte un style dont il n'est pas le seul représentant. La création doit être exceptionnelle, mais cette condition ne suffit pas non plus. Comme l'énonçait Kant, il faut à l'art une dimension exemplaire. Autrement dit, l'œuvre d'art produit l'envie d'être prise comme modèle, elle doit permettre d'être elle-même poursuivie. Malraux disait à ce propos que « c'est dans les musées qu'on apprend à peindre ». Exemplarité et originalité, voilà peut-être deux conditions qui font d'une création une œuvre d'art, sans oublier que l'art n'est pas à proprement parlé une restitution objective du réel. Il est aussi et surtout le témoignage d'un homme ou d'une femme à propos de sa réalité. Ce n'est je pense qu'erreur que de rechercher dans l'art une vision de l'absolu, car tout être humain, même artiste, n'est capable d'une telle profondeur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article