Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Analyses philosophiques

Faut-il en finir avec la métaphysique ?

Dogmatisme contre scepticisme...ou Montaigne et Nietzsche à l'assaut du savoir humain

Une présentation des divisons métaphysiques...ou l'idéalisme et le matérialisme au choix pour sauver sa peau

La différence entre l'éthique et la morale, et la condition de leur inséparabilité

La religion naturelle contre les religions positives...ou la nécessité du culte pour lutter contre les angoisses

On ne naît pas femme, on le devient selon Simone de Beauvoir...ce que conteste le don de la vie

De l'art et du goût - Philosophie de l'art

La différence entre l'art et l'artisanat...ou l’inutilité d'une définition précise de l'art

La fin de l'histoire collective ?...ou la nécessité de s'y retrouver pour préserver la planète et lutter contre le fanatisme religieux

La joie et la liberté réunissent éthique et morale dans la quête du bonheur

La création contre le nihilisme

L'entre-deux, entre déterminisme et liberté...ou l'espace que l'homme se crée pour être libre

L'insuffisance des preuves de l'existence de Dieu...ou le mystère de l'être en réponse

Savoir qu'on croit et non croire que l'on sait...ou le risque de confondre croyance et connaissance

La fidélité et la communion d'esprits, derniers remparts contre la barbarie

Quand Voltaire condamne l'homosexualité....et se trompe deux fois

Les deux sources étymologiques de la religion...ou lorsque la communion et la fidélité sans religion maintiennent la société

La responsabilité et la culpabilité...ou la responsabilité pour être libre, et la conviction pour le rester

Quand le mythe céda à la raison

L'amour, de Platon à Spinoza, en passant par Gainsbourg

L'enfant est un adulte en devenir...ou l'adulte est un enfant qui a grandi

Les obstacles à la liberté de l'homme

L'espace et le temps...absolus ou vue de l'esprit ?

Quelques mots sur le langage

J'ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien

Une petite idée sur l'Univers et l'homme...ou connaître le but de la vie conduit à notre fin

Une approche philosophique du rire : on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui...et pas n'importe comment

Le libre-arbitre est une illusion et l'autonomie conditionne la liberté

La corrélation entre liberté et évolution

La parole philosophique contre la parole conventionnelle

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve...ou l'embrasser

Matérialisme et spiritualisme

La justice, première des vertus

Qu'est-ce qui fonde l'opinion ?

La tempérance, condition sine qua non vers la liberté

La politesse, passage obligé vers l'éthique ?

Poésie et philosophie, entre sensation et entendement

Le lien entre la mythologie et la philosphie

L'art, la science, et la technique

Connaître ou savoir ?

La bioéthique nouvelle forme de justesse

L'échelle du désir

La tolérance, ultime garante de l'humanité

Le pardon sous l'angle de la philosophie

L'art de la connaissance : une nécessité pour l'homme

La mesure demande plus de soi que la démesure

Résiste !....ou la résistance comme affirmation de soi sans nuire à autrui

L'intuition pour connaître sans raison...ou l'intuition vue par Descartes, Kant et Bergson

La matière avant l'esprit...ou la pensée comme nécessité après le développement contingent du cerveau

L'apparence se donne mais ne dit pas ce qui est

Quand l'indifférence exige de la différence

Le bonheur comme souverain bien

L'analyse et la synthèse inséparables pour la marche vers la connaissance

La preuve ontologique de l'existence de Dieu

L'à priori précédé l'expérience...à moins qu'il n'en soit le résultat

L'anthropocentrisme, nom savant donné au narcissisme de l'homme

L'angélisme...ou la bête derrière l'ange selon Pascal, et la duperie pour Rainer Maria Rilke

L'angoisse : l'homme sorti du néant et angoissé à l'idée d'y retourner

L'acquis ou l'inné, ou bien l'inné et l'acquis ?

A propos de l'absurde

Le sujet, synthèse de la permanence et du changement...ou le Je, donné transcendental selon Kant

Dépasser sa condition d'être humain pour plus d'humanité

L'homme condamné à être libre pour survivre

Sur la passion...ou la passion comme élan vital

Je suis un corps

La distance avec soi, moteur de la machine désirante

Réflexion sur le suicide à partir de Spinoza

La mort est une condition pour être vivant

Quand Descartes se trompe et Rousseau a raison à propos de l'enfance

Le sens commun, développement mental de l'instinct de survie

Quand la main sauva l'homme

L'inhumanité appartient à l'humanité...ou la nécessité de ne pas sombrer dans l'inhumain

Autrui fait du sujet un objet...ou la fin de la supériorité d'âme

La pitié, fondement moral selon Rousseau...ou alors la pitié comme le terreau de l'amour-propre

L'universalisation du monde par l'homme pour parer sa propre fin

Le nous pour éviter de se perdre dans le on

L'isolement pour raréfier l'impression d'être seul

Le besoin d'être reconnu...et la nécessité de reconnaître autrui

Empirisme contre rationalisme...ou la déduction et l'induction pour ne pas désespérer de la raison

Le plaisir en plus du désir pour juger qu'une chose est bonne

Socrate et la méthode socratique

Quand l'histoire perpétue le projet

L'Amour selon Schopenhauer...ou l'amour sans raison

Retour vers le passé grâce à Bergson

Le temps, pile ou face...ou le temps est à chacun

A propos d'autrui

De la puissance à l'acte

Quand la machine confond le sexe et menace ainsi l'homme

L'individualisme pour refuge contre la pression technique

Lorsque la technique devînt une fin en soi

A propos de l'absolu et du relatif

Spinoza contre Platon et Pascal...ou le bonheur tout de suite et non comme un pari

Nietzsche plus proche du Christ que de l'Eglise selon Camus

Quand la philosophie et la religion produisirent des idoles

Dieu dans tous ses états...jusqu'à sa mort

Quand l'opinion publique remplaça Dieu pour exercer le pouvoir

Nietzsche contre Platon à propos de l'art et de la philosophie

Exemplarité et originalité pour faire d'une création une oeuvre d'art

La morale n'est pas désintéressée

Aristote contre Socrate à propos du mal

Avec Socrate, le mal n'existe pas, seulement ce qui est mauvais

Déterminer le mal pour définir le bien

Le repentir vu par Descartes et Spinoza

Quand Hannah Arendt se trompa à propos de la banalité du mal

L'erreur de Kant à propos de l'impératif catégorique

Les dieux ne sont pas à craindre selon Epicure...ou la politique contre le mythe, la physique contre la mythologie

Les relations humaines sont un commerce d'identités

L'homme civilisé, trop ou pas assez humain ?

Quand Descartes réhabilité la philosophie pour fonder la science et la connaissance de l'homme

La philosophie c'est la vie...ou la convergence pour approcher la vérité selon Bergson

Quelques notions de symbolique

La philosophie pour les questions, la poésie en réponse

Philosophie et poésie face à la psychanalyse et à la religion

La poésie plus forte que le mythe et la métaphysique pour atteindre le mystère

Le paradoxe du barbier selon Bertrand Russel

La provocation de la science pour faire d'une idée un fait objectif

L'imagination critiquée par Descartes et Pascal, encensée par Nietzsche

L'énergie, la substance des temps modernes ?

Le mythe pour embrasser tout l'Univers

La responsabilité du scientifique

L'indépendance des mathématiques avec le réel sensible

Le peu de force scientifique de la psychanalyse

Nous sommes condamnés à être libres avec Kant et Sartre

La liberté au carrefour de la métaphysique et de l'expérience

Se posséder un peu plus pour gagner en liberté

La culture rompant avec la nature...ou la solitude de l'homme condition de sa liberté

Quand Hérodote rendît la liberté aux hommes avec l'Histoire

L'éthique est affaire d'intériorité selon Kierkegaard

La rationalisme et l'intellectualisme : des entraves à l'esprit et à la liberté ?

Laplace et le déterminisme

Lorsque Bergson mît un terme au regret

L'intuition de la contingence comme témoin entre les hommes à travers le temps

Quand la pensée s'échappe d'elle-même

Lorsque l'esprit rejoint la matière une fois le désir devenu un besoin

Lorsque les choses transcendent l'homme...et qu'il s'imagine le contraire

Le bon sens raisonne sur le monde où n'y résonne aucun écho

Rien n'échappe au sens avec les mots...ou quand Sartre condamne l'indicible

La mainmise de la transcendance sur les esprits

La langue est le langage moins la parole

La république de Platon

La conscience vue par les philosophes

Partager cette page

Repost 0