Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les chemins de la culture

Les chemins de la culture

Philosophie, économie, politique, littérature, la culture rendue accessible à tous

Chroniques philosophiques

Sommaire des Chroniques philosophioques - Cliquez sur le lien pour afficher l'article

La politique en bateau

L'artisan face au propriétaire

La perfection entre nature et mensonge

Le courage pour se fuir

Un miroir pour s'y perdre

La contestation pour vaincre le pouvoir sans l'éliminer

La pensée en jachère pour éviter l'irrésolution

La tyrannie de la minorité avec le politiquement correct

Moins de politesse pour se sentir mieux

L'humeur face au passé et à l'avenir

Le chaos pour le bien-être

De la fraternité avec les défauts

La curiosité contre Facebook

L'hallucination, ou se perdre en chemin avec l'imagination

Partir n'est pas voyager

Quand la mélancolie use de la joie

Les bienfaits de la timidité

Le plaisir comme une caresse que l'on attendait pas

Le poids social des années

De l'insconscience pour bien faire

L'intelligence est un leurre

Les mouvements du corps contre la peur

Le secret préserve l'amour

Quand l'expérience mène à la bêtise

Le destin, ou quand le futur s'en retourne au passé

La caresse, entre force et fragilité

L'improvisation pour un petit bout d'éternité

Le doute de soi est un naufrage salutaire

Le présent échappe au corps

La lutte pour la personnalité

L'illusion contre la tyrannie de la chose

Sur un chemin...

Je n'ai pas l'âge de mon corps

Dieu comme représentation culturelle d'une tendance naturelle

L'écriture et la lecture comme un vent de liberté

Le cerveau pour reconnaissance universelle de l'homme

L'artifice comme perte identitaire

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme...ou la vérité nécessaire mais pas suffisante pour vivre mieux

Jouer à se faire peur pour se sentir plus que l'on est

Le sens au secours de l'humain

Aimer avec le couple pour dépasser la passion

L'humour est plus sérieux que le sérieux en servant l'humanité

Les issues au regard

Le travail n'est ni une fin, ni une valeur

Il vaut mieux vivre la liberté que s'en excuser

La folie est-elle là où on le dit ?

L'imagination reste sur Terre pour mieux la colorer

La télévision s'essaie au jeu de la mort

Le courage contre la pesanteur du quotidien

Poésie et philosophie, entre sensation et entendement

Le bon côté du désir

Les oscillations du courage

L'interdépendance entre le passé et le présent

La pudeur gardienne de l'amour

La poésie hors du sens commun

Etranger de soi, ou cet inconnu que je ne suis pas

Le progrès et l'oubli contre la mort

Le changement plus immuable que Dieu

Le désespoir avec retenue pour aimer

Moins de honte de soi pour plus de liberté

Le paradoxe pour se préserver de la sottise et de l'abrutissement

La désobéissance civique gardienne de la morale...ou alors prête à toutes les extrêmités

La gloire, ou lorsque l'amour de soi devient amour-propre

Le devoir de mémoire...ou la volonté de ne pas oublier pour l'avenir

Le mystère pour nommer malgré tout ce que l'homme ne peut pas connaître

Le mystère du génie, et son appropriation par l'homme

Le divertissement pour oublier la mort...mais aussi de vivre

L'action pour remède à l'anxiété

L'appétit réunit le corps et l'esprit dans la joie

Je est un autre...ou quand l'homme ne se possède pas

L'équilibriste suspendu entre apollinisme et dyonisisme

L'aléatoire garantit à l'homme de rester humain

Il était une fois l'homme

L'animisme, point de départ de la connaissance

L'agnosticisme est une croyance

Le mystère de l'adéquation

A propos de l'absolu

A propos de l'absence

Le principe anthropique ou la question de savoir si l'homme est un hasard ou un but

L'âme ne libère pas, l'esprit oui

Les affects, entre joie, tristesse, et désir

Qu'est-ce qu'un acte manqué ?

L'acceptation comme voie de la sagesse ?

Sur l'abstraction

La lucidité se tient dans mon froc...

De la cendre pour croire et croître

L'enfance condamnée à s'étendre dans la solitude

Le désir pour créer

Le désir pour freiner la passion

La comédie pour se surmonter

L'intention au-dessus du corps, de l'esprit, de l'âme

Le rapport indépassable entre intériorité et extériorité

La dépression entre présent et avenir

Autrui contre l'absurde

L'angoisse comme peur de soi

Hurler dans le silence, comme un cri poussé dans le néant

De l'au-delà à l'en-deçà...ou l'inconnu pour se connaître

Le fétichisme et l'absurde

Nous sommes seuls avec autrui

L'esprit et l'espoir au-delà de la nécessaire matière

La paresse contre l'ennui

La construction de l'identité sans plan, ni mesure

La colère pour pimenter l'existence

Mon identité appartient plus aux autres qu'à moi-même

Je suis avec autrui la relation

L'identité comme le résultat d'une toile pointilliste

L'anxiété comme la peur échappant à son créateur

La peur pour échapper à l'angoisse

Le dépassement à l'origine du sujet

L'écoute du silence pour être un peu plus, ici et maintenant

L'impossibilité d'atteindre la matière sans la forme

L'identité n'est pas la personnalité

L'éloquence moins sincère que la séduction

S'écarter de soi pour se connaître un peu plus

L'homme est un mystère sans fin

Etre homme grâce à l'inutilité

Vivre sans désir, c'est renoncer à exister

L'action pour différencier l'homme de l'animal et de la roche

La courage d'être soi

La beauté comme une dépossession de soi

La parole est ce qui nous fait homme

La fidélité comme un accord de musique

L'homme n'est pas suffisamment sapiens pour s'éviter la guerre

L'amour-propre est une déviation de l'amour de soi

La prudence ou la précaution pour être vivant

Etes-vous en bonne santé ?

La patience plus radicale que le doute

La modernité appartient au passé

L'Amour plus riche que l'amitié

L'Amour sans explication ni idéal

Des secondes pour tuer le temps

Pourquoi c'était bien mieux avant

Le progrès au service de l'homme pour n'oublier personne

La mélancolie pour souffle à la vie

Et pourtant, pour dépasser le à quoi bon

Penser le bonheur, c'est le condamner

Le bonheur dans l'ignorance ou l'oubli de soi

Espoir et désespoir sur une même corde

Un canapé pour tuer la révolte

La sagesse de Curiosity

La raison et la foi en vis-vis et non en face à face

La sainteté n'a rien d'humain, le refus oui

Le vide nécessaire à tout, y compris Dieu pour exister

Sauter de la raison à la foi et de la foi à la raison

L'homme meurt, pas l'humanité

L'art abstrait pour joindre l'être et le néant

Le Beau, entre authenticité et étrangeté

Le Beau, immuable et historique avec l'art

Autoportrait de Francis Bacon

Mystère et mélancolie d'une rue

La vérité d'une oeuvre d'art

Le silence de l'art est un message de vérité

Le beau naturel et le beau culturel

La politesse est un habit social

La menace comme ressort moral...ou la menace pour sauver le monde

Lorsque les mots sont pris en otage avec le langage

Du dogme au fanatisme

Le pouvoir est un produit culturel autorisant l'humanité

Nous sommes tous des accidentés

Le vertige pour philosophie

La philosophie pour trouver ce qui n'est pas vrai au lieu de dire ce qui l'est

L'élégance de la philosophie

Le relativisme pour préserver la planète

La philosophie pour ne pas se laisser enfermer dans des systèmes...philosophiques

Connaître pour retrouver la lumière naturelle

Le pourquoi des choses pour retrouver son âme d'enfant

L'absurde pour autoriser la création

L'évidence comme une correspondance avec le néant

L'homme à la recherche de la vérité

On est dans le vrai alors qu'on ne possède jamais la vérité

Le sensibilité instruite...ou le rapport consensuel entre sensibilité et raison

Le mot et le nombre pour posséder le réel

Un stylo pour confondre le vrai et le faux, et mettre à nue la vérité

La liberté comme porte-voix pour se faire écho à soi-même

Le pardon et la promesse pour armer la liberté

Sans force, point de liberté

Répondre à sa propre nécessité pour gagner en liberté

La liberté est un phénomène avant que d'être une idée

La liberté est pour l'homme la négation de ce qui est

Une géographie de la fortune et de la liberté

Gagner socialement la liberté que nous accorde la nature

Se débarrasser du libre-arbitre pour arbitrer librement

L'individu ou le groupe pour conditionner la liberté

Y'a-t-il quelque chose plutôt que rien ?...ou la nécessité du rien pour être libre

Ce que c'est écrire

La lumière à la places des ténèbres

Le silence pour sauver la pensée de l'asphyxie

Le mystérieux chemin de la pensée à la plume

La raison n'est pas tout car tout n'est pas raisonnable

Le symbole pour donner la parole au monde

La lucidité pour s'éviter la niaiserie...sans s'empêcher d'être optimiste

La raison et le courage pour s'éviter les chimères idéologiques

La psychologie retient la pensée sans la détenir

L'imagination fait de la tragédie une comédie

L'imagination pour repousser les limites du monde

L'imagination a des frontières illimitée mais pas infinies

Une géographie de l'esprit...ou l'ambiguïté du corps

Le sens sauve l'homme avec l'interprétation

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :